Découvrez ce qu’il faut faire pour rentrer vos plantes de l’extérieur vers l’intérieur avec succès

Vos plantes vertes font un séjour à l’extérieur pour l’été et elles sont encore belles au début du mois de septembre. C’est tentant de les laisser se prélasser au soleil plus longtemps, mais qui dit rentrée scolaire dit aussi rentrée des plantes ! Pourquoi ? Il faut protéger les plantes des larges écarts de température qui sont à nos portes, et ce, avant même l’arrivée de l’automne.

1. Effectuer une période d’adaptation

Généralement, une température inférieure à 12ºC devient trop fraîche pour une plante d’intérieur. Ainsi, si elles sont à l’extérieur, on doit les rentrer dans la maison.

Un moyen efficace de faciliter l’acclimatation de vos plantes à cette transition, c’est de les rentrer uniquement pour la nuit et de les laisser dehors durant le jour. Nous suggérons de faire cette routine pendant une à deux semaines afin de donner le temps aux plantes de faire une transition en douceur.

Si on ne fait pas cette rentrée progressive, il y a de bonnes chances que certaines de vos plantes perdent leurs feuilles. Ça ne veut pas dire qu’elles sont en train de mourir. C’est plutôt un moyen pour elles de s’adapter à un nouvel environnement. Avec un peu de temps, d’autres feuilles pousseront assurément.

Il est à noter que vous bénéficiez peut-être de quelques semaines additionnelles pour les plantes succulentes qui peuvent tolérer des températures plus fraîches.

2. Laisser les insectes à l’extérieur

Plusieurs craignent que les insectes qui ont trouvé refuge auprès de leurs plantes les suivent au moment de leur entrée dans la maison. Comment faire pour éviter que ça se produise ?

Donnez une bonne douche à vos plantes

Sortez votre boyau d’arrosage, réglez-le à un jet avec une bonne intensité et arrosez toute la partie supérieure de votre plante. Toutes les feuilles doivent y passer. Ça devrait être suffisant pour faire fuir la plupart des petites bibittes, mais il est possible que certaines petites mouches, ou araignées résistent.

Examinez de près le feuillage de vos plantes

Procédez à une inspection après le premier nettoyage. Portez une attention particulière aux pousses fraîches qui sont de bons abris pour les insectes tenaces : mouches blanches, araignées rouges, pucerons, acariens, coccoidés, etc. Si ces insectes nuisibles sont présents, nous vous suggérons de vaporiser vos plantes avec une solution de savon insecticide (pesticide à faible impact).

Éradiquez les cochenilles farineuses de vos plantes

Si vous voyez des petites masses blanches à l’aspect farineux sur vos plantes, c’est forcément des cochenilles. C’est un parasite assez fréquent de nos plantes intérieures. Pour vous en débarrasser efficacement, vous pouvez utiliser un coton-tige imbibé d’alcool à friction et le passer sur tous les amas blancs visibles. Nous vous recommandons également de vaporiser toute la plante avec un mélange d’eau et d’alcool à friction. Ça va permettre d’éliminer les œufs invisibles à l’œil nu. N’oubliez pas de bien asperger le pot sur les côtés et en-dessous. Surveillez ensuite la plante pour quelques jours et, au besoin, appliquez à nouveau cette solution avant de rentrer la plante.

3. Que faire des insectes présents dans la terre ?

Les insectes qui s’abritent dans le terreau des plantes tels que les cloportes, les perce-oreilles ou, encore, les vers de terre ne s’acclimatent habituellement pas aux conditions de l’intérieur. L’air sec des maisons ne leur rend pas la vie facile et l’hiver fait partie de leur cycle de vie. En d’autres mots, elles ne survivent pas longtemps à l’intérieur si, par malheur, elles réussissent à y entrer. Il n’est donc pas nécessaire de traiter le terreau.

Si un doute persiste dans votre esprit, vous pouvez faire un action additionnelle pour réduire à néant leurs chances de survie. Il suffit de mettre du savon insecticide dans un grand seau d’eau et d’y submerger votre pot en le laissant mariner ainsi durant 30 à 45 minutes. Laissez ensuite l’eau se drainer complètement et votre plante sera prête à être rentrée.

4. Reprendre l’entretien habituel des plantes intérieures

Lorsque vos plantes intérieures sont de retour à la maison, assurez-vous de les placer dans des conditions optimales selon leurs besoins : ensoleillement, arrosage et température. La reprise des bonnes habitudes vaut aussi pour les plantes.

N’hésitez pas à nous contacter pour valider les besoins d’une plante en particulier.

Vous pouvez également visiter notre section trucs et astuces régulièrement afin de continuer à parfaire vos connaissances en horticulture.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Laisser une commentaire

support

DES QUESTIONS?

Laissez-nous un message et nous vous recontacterons dès que possible.